31 Janvier 2021 - 10h22 • 12615 vues

Partager

Article

Les dépressions se succèdent sur l'Atlantique Nord, ce qui rend les conditions difficiles pour les prochaines arrivées.

Une nouvelle dépression se déplace vers la France. Elle succède à 'Justine'. Armel Tripon (L'Occitane en Provence) va devoir composer avec des vents forts et une mer formée pour les derniers milles vers les Sables-d'Olonne. Il avait déjà ce matin 35 noeuds de vent avec des rafales à 45 noeuds. Cela devrait encore monter d'un cran en début de nuit avec des rafales attendues à 55 noeuds avant de mollir un peu sur les derniers milles, dans la journée de lundi, pour son arivée aux Sables d'Olonne.

Clarisse Crémer (Banque Populaire X) aura également une fin de parcours avec des conditions de mer encore assez fortes, suite au passage des différentes dépressions.

Derrière, Romain Attanasio et Jérémie Beyou naviguent en bordure de l'anticyclone des Açores avant d'aborder le train des dépressions atlantiques la semaine prochaine.

Le groupe de six mené par Arnaud Boissières (La Mie Câline - Artisans Artipôle) fait route au près rapide dans l'alizé. Miranda Merron, Clément Giraud et Manuel Cousin sont au large de Recife. Ils devraient passer le pot au noir en début de semaine. Alexia Barrier et Ari Huusela sont sortis des Quarantièmes. Ils vont devoir traverser le "front froid semi permanent" et les zones de calmes associés avant d'aller faire une aile de mouette dans l'anticyclone de Sainte-Hélène.