Jean LE CAM Yes We Cam!

Jean LE CAM

5ème participation

FR

61 ans

La Forêt-Fouesnant (29)

Entre le Vendée Globe et Jean Le Cam, un attachement réciproque est né, et ce, dès sa première participation en 2004-2005. Le marin s’est révélé auprès du grand public par ses talents de navigateur, mais aussi par sa faconde, sa manière d’expliquer la course au large avec ses mots de tous les jours, par son humour décalé. Et pourtant, le Vendée Globe n’a pas toujours été…

Palmarès

2019

Transat Jacques Vabre, 13e

2017

Vendée Globe 2016-2017, 6e

2015

Barcelona World Race 2014-2015 (avec Bernard Stamm), 1er

2013

Transat Jacques Vabre (avec Vincent Riou), 1er

2012

Vendée Globe, 5e

2010 Figaro
Transat AG2R (avec Nicolas Lunven), 4e

2009

Participation au Vendée Globe (abandon en 3e position)

2008

Transat AG2R, 4e

2006

Route du Rhum, 2e
Champion du Monde FICO

2005

Transat Jacques Vabre, 3e
Vendée Globe, 2e

2002

Route des Phares, 2e

2001

Transat Jacques Vabre, 4e

1999 Figaro
Solitaire du Figaro, 1er

1996 Figaro
Solitaire du Figaro, 1er

1994 Figaro
Solitaire du Figaro, 1er
Transat AG2R Lorient – Saint-Barth, 1er

Portrait

Jean LE CAM

Entre le Vendée Globe et Jean Le Cam, un attachement réciproque est né, et ce, dès sa première participation en 2004-2005. Le marin s’est révélé auprès du grand public par ses talents de navigateur, mais aussi par sa faconde, sa manière d’expliquer la course au large avec ses mots de tous les jours, par son humour décalé. Et pourtant, le Vendée Globe n’a pas toujours été tendre avec lui. En 2004-2005, il manque la victoire d’un cheveu alors qu’on pouvait imaginer la course gagnée quand il franchit le cap Horn avec plus de 250 milles sur Vincent Riou, son meilleur adversaire. En 2008, son périple s’arrête au large du même cap Horn après un chavirage suite à la perte de sa quille. C’est Vincent Riou qui viendra le sauver. En 2016, il parvient à réunir le budget nécessaire pour être une nouvelle fois présent sur la ligne à la dernière minute.

Le Roi Jean est au départ de cette 5e édition (pour lui), armé de l’ancien Foncia avec lequel Michel Desjoyeaux a remporté le Vendée Globe 2008-2009, et prêt à régler la lutte pour le classement officieux des bateaux à dérive droite.

Monocoque IMOCA

Yes We Cam!

C’est à bord de ce monocoque que Michel Desjoyeaux avait remporté de main de maitre le Vendée Globe 2008-2009. Profondément remanié, le bateau a subi une cure de jouvence et une modification de ses lignes dans le tiers avant de sa coque afin de lui donner un surcroit de puissance. C’est dans cette configuration que Jean Le Cam et le navigateur suisse Bernard Stamm ont remporté la Barcelona World Race 2014.

Si le bateau ne peut plus prétendre rivaliser avec les derniers-nés de la classe IMOCA, il peut néanmoins, aux mains de son skipper qui le connaît parfaitement, aspirer encore figurer aux avant-postes du peloton.

Yes We Cam!

  • Numéro de voile : 001
  • Anciens noms du bateau : Cheminées Poujoulat - Mare - Maître CoQ - Mapfre - Foncia
  • Architecte : Bruce Farr design
  • Chantier : CDK Technologies
  • Date de lancement : 03 janvier 2007
  • Longueur : 18,28m
  • Largeur : 5,90m
  • Tirant d'eau : 4,50m
  • Déplacement (poids) : 8t
  • Nombre de dérives : 2
  • Hauteur mât : 28m
  • Voile quille : acier forgé
  • Surface de voiles au près : 300m2
  • Surface de voiles au portant : 620m2

Contact presse

Agence Kaori

Marine Rafflin

Tel : 06 50 12 54 02

Laurence Caraës

Tel : 06 80 66 30 69

Mail : yeswecam@kaori.fr

Suivez Jean

Préparez votre venue sur le village du Vendée Globe : Ouverture des inscriptions le 6 octobre