16 Novembre 2020 - 20h19 • 53265 vues

Partager

Article

Les premiers IMOCA surfent dans les alizés de Nord-Est, synonymes de chaleur, de vent portant... et de poissons volants ! La nuit, gare à ne pas trop sortir la tête... sous peine d'impact douloureux !

"Hello tout le monde!

J’ai promis aux enfants dans les classes qui me suivent d’envoyer des photos des poissons volants. Donc voilà!! Les attaques était nombreuses hier pendant la nuit - et les poissons étaient ÉNORMES. Est ce que la taille du poisson est relative à la vitesse du bateau ? Peut-être. En tout cas, la nuit, c’est super dangereux de sortir sur le pont car un impact avec un de ces monstres sera douloureux (pour le skipper, mais aussi pour le poisson!).

Sam"