En continu

20 Janvier 2022

16:00
Article

Turquais : liberté, navigabilité, humanité

Fraîchement acquéreur d’un Imoca, Tanguy Le Turquais construit méthodiquement son ambition de figurer au départ du Vendée Globe 2024. S’il est encore en quête de partenaires, le Breton est déterminé à donner corps à son projet, qu’il souhaite respectueux et vertueux.

12 Janvier 2022

17:33
Article

Les bâtisseurs de rêves

Construire la route qui mène de l’envie originelle à la ligne de départ du Vendée Globe est une tâche presque infinie. Nous vous proposons de découvrir les bâtisseurs, ces femmes et ces hommes aux mille compétences et expertises qui œuvrent sur un projet de Vendée Globe et qui donnent vie, corps et sens au rêve des skippers. 

06 Janvier 2022

12:04
Brève

Sébastien Simon revient dans la danse

Malgré sa séparation d’avec ses deux copartenaires, Arkea et Paprec, Sébastien Simon n’a pas pour autant renoncé au Vendée Globe 2024. Le skipper vendéen s’est porté acquéreur d’une moitié du bateau sur lequel il a couru l’édition 2020 jusqu’à son abandon avant le cap de Bonne-Espérance, et la Transat Jacques Vabre de l’automne notamment (4e).

Dans une interview accordée à Voiles et Voiliers, Sébastien Simon explique être désormais copropriétaire de l’ex Arkea Paprec avec Vincent Riou, détenteur dès l'origine du projet de l'autre moitié des parts du bateau. Sébastien Simon dit vouloir acquérir les parts manquantes. Il déclare également disposer d’ores et déjà de partenaires secondaires et être en recherche d’un, voire deux partenaires principaux pour soutenir le budget global qui s’établit à 2,5 millions annuels.

Le premier objectif est de mettre le bateau en chantier dès le mois de février afin d’optimiser l’existant et de conjuguer la puissance naturelle de ce plan Kouyoumdjian 2019 avec un surcroît de stabilité et de tolérance.

22 Décembre 2021

12:00
Article

L’incroyable Noël de monsieur Roura

Après un été de prospection long et éprouvant moralement, le skipper suisse a dégoté un nouveau sponsor-titre et un bateau d’exception, l’ex-Hugo Boss. De quoi savourer cette fin d’année avec le sourire, avant d’envisager l’avenir avec enthousiasme et gourmandise.

10:00
Brève

Yoann Richomme sur la route de 2024 !

Fidèles à la course au large, Paprec et Arkéa prolongent leur aventure commune avec un nouveau skipper, Yoann Richomme, et un nouvel Imoca, avec l’ambition de prendre le départ de la 10e édition du Vendée Globe en 2024. Yoann Richomme, c’est entre autres deux victoires sur la Solitaire du Figaro (2016-2019) et une victoire sur The Ocean Race Europe en VO65, le monocoque « historique » du tour du monde en équipage.
Le dessin du futur Paprec Arkéa a été confié à Antoine Koch et au groupe Finot-Conq : le projet Paprec Arkéa se greffe à celui de Thomas Ruyant et de son écurie, TR Racing ; les deux projets projettent de créer des synergies pour avancer mieux et plus vite.
Deux ingénieurs ont déjà rejoint la filiale nouvellement créée par les deux partenaires-titres du bateau et dirigée par Romain Ménard : Gautier Levisse est responsable bureau d'études et Simon Troël prend la charge de responsable technique.
Les moules du bateau doivent être livrés par le chantier vannetais Multiplast en janvier prochain ; la construction de Paprec Arkéa sera achevée un an plus tard.
 

Chargement ...

Fin de la liste

Pas de contenu disponible