28 Juin 2016 - 18h50 • 4352 vues

Partager

Article

Kilcullen Team Ireland a été mis à l’eau ce mardi 28 juin à Port-la-Forêt, après un refit complet chez Mer Agitée. Son skipper, Enda O’Coineen, sera le premier Irlandais à participer au Vendée Globe.

« Tout s’est bien passé pour la mise à l’eau ce matin, nous allons maintenant mâter le bateau, puis paramétrer l’informatique du bord et installer les nouvelles voiles. Dès la semaine prochaine Enda commencera à naviguer, à tirer les premiers bords. » Marcus Hutchinson, qui « donne un coup de main » à la préparation de son compatriote irlandais Enda O’Coineen peut être détendu : tout s’est bien passé pour ce moment important - à la fois technique et symbolique - qui vient d’avoir lieu à Port la Forêt, après les semaines de chantier dont a bénéficié Kilcullen Team Ireland. Pas de grandes modifications sur cet IMOCA qui n’est autre que l’ex Gamesa 3 de Mike Golding, un excellent bateau, mais un « refit » complet en collaboration avec Mer Agitée, l’entreprise de Michel Desjoyeaux. Entre autres modernisations, tout l’hydraulique et le moteur ont été refaits, toute l’électronique changée.
 
Personnage haut en couleurs, Enda O’Coineen sera donc le tout premier marin irlandais à participer au Vendée Globe. Avec l’ambition de boucler la boucle et de partager son expérience, notamment avec les jeunes de l’Atlantic Youth Trust, un programme d’éducation par la mer qu’il a lui même fondé. On peut parier sur un grand nombre de supporters pour ce marin atypique, troisième de la Transat Saint Barth’-Port La Forêt l’an dernier et qui a également beaucoup œuvré pour l’accueil de la Volvo Ocean Race à Galway, son fief du Connemara.
 
En Irlande mi-juillet
 
Déjà qualifié, Enda O’Coineen intègre la liste des skippers qui doivent fournir un certificat de jauge IMOCA valable pour le Vendée Globe 2016. Il est dans le même cas donc que Conrad Coleman et Kojiro Shiraishi. « Nous avons déjà fait les expertises de quille et de mâts, qui sont les plus complexes à mettre en œuvre », explique encore Marcus Hutchinson. © Kilcullen Team Ireland« L’idée est d’enchaîner très vite avec les autres contrôles de jauge et le test à 90 degrés, si possible dès vendredi ».
Dès la semaine prochaine Enda O’Coineen devrait donc naviguer à bord de Kilcullen Team Ireland. Puis, à la mi-juillet, il convoiera le bateau chez lui en Irlande, avec des membres de l’équipe technique. Là-bas, Enda pourra mener à bien son programme d’entraînement. « Selon les conditions, il fera peut-être un tour de l’Irlande, peut-être aussi une navigation vers les Açores et retour. Mais il devra aussi faire un break, prendre un peu de vacances à un moment, car il est aussi un homme d’affaires très occupé».
Irlandais, homme d’affaires et très bon marin, voilà un cocktail qui devrait faire recette sur le Vendée Globe…
 
Bruno Ménard / M&M