Magazine

Trindade

Coucher de soleil sur Mirabaud
© Dominique Wavre / Mirabaud

Les Anciens imaginaient un continent fabuleux, un paradis terrestre au large des Colonnes d'Hercule : l'Atlantide. Ce jardin des Hespérides aurait sombré, ne laissant que quelques îles émerger de l'océan. Le plus éloigné de toutes terres, surplombant la dorsale médio-atlantique, gigantesque relief sous-marin à forte activité volcanique, l'archipel des Açores regroupe neuf îles aussi variées que luxuriantes. Elles sont mentionnées pour la première fois dans "l'Atlas Medicis" de 1351 mais furent découvertes bien avant par des naufragés et les navigateurs arabes au service du roi Roger II de Sicile en 1154. En 1427, les Portugais colonisèrent ces îles fertiles, aux volcans encore actifs (éruption en 1957, tremblement en 1980), isolées à plus de 1 000 km du continent.

Le pic Desejado est le plus haut sommet de l’île de Trindade (620 mètres) qui abrite le volcan Paredao datant de l’Holocène (10-12 000 ans). L’archipel fut découvert en 1502 par Estêvão da Gama, un cousin de Vasco de Gama, qui l’intégra au royaume du Portugal. Mais en 1700, l’astronome britannique Edmund Halley en prit possession lors de son second voyage en Atlantique Sud pour étudier le magnétisme terrestre. Et le comte de La Pérouse y fit escale en 1785 avant de s’engager dans l’océan Indien, puis le Pacifique…

 

 

 

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016