08 Décembre 2020 - 22h25 • 23054 vues

Partager

Article

Il y a un mois jour pour jour, 33 marins, hommes et femmes, prenaient le départ du 9e Vendée Globe dans le contexte inédit de la crise sanitaire. Ce 8 décembre était l’occasion de dresser un premier bilan après 30 jours de course à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue à 14h15 sur le village du Vendée Globe, en présence d’Yves Auvinet, Président du Vendée Globe et du Département de la Vendée, de Lionel Pariset, élu délégué au Vendée Globe à la ville des Sables d’Olonne et de Jacques Caraës, Directeur de Course.
 

« Pour la première fois de son histoire, l’organisation du Vendée Globe a dû faire face au défi d’une crise sanitaire mondiale. Ce contexte inédit a contraint tous les acteurs de l’événement – organisateurs, marins, équipes, public - à s’adapter afin que le départ puisse être donné pour les 33 conquérants du tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Malgré ces difficultés, le challenge a été relevé. Après un mois de course, le premier bilan des retombées est excellent » a déclaré Yves Auvinet.

Aujourd’hui, près d’un Français sur deux (49%) compte suivre la course selon le dernier Baromètre ODOXA - RTL - WINAMAX : c’est mieux que le Tour de France cycliste ou Roland-Garros !

Le jour du départ
Le direct Départ a été repris sur 41 chaînes TV (vs 33 en 2016) et diffusé en direct dans 190 pays (vs 177 en 2016).

En France, ce direct a été repris par 13 diffuseurs (vs 10 en 2016) avec plus de 4,1 millions de téléspectateurs en cumulé pour le départ (23 % en cumul de part d’audience), notamment sur L’Equipe TV, France 3, BFM, et LCI.

A l’international, la course a fait une belle percée avec 28 diffuseurs (vs 21 en 2016) notamment en Grande Bretagne, Suisse, Espagne, Allemagne et au Japon.

Des retombées médias en forte progression 
Avec 192 millions de contacts touchés, les retombées médias du départ du Vendée Globe équivalent à un achat d’espace représentant 13,9 millions d’euros avec 16 239 articles publiés.

Les supports digitaux ont également été massivement consultés lors du départ avec 1,39 millions de sessions et 5,48 millions de pages vues sur le site internet. Le constat est encore plus marquant après 1 mois de course, avec des chiffres qui ne faiblissent pas !`

Après 1 mois de course : Les supports du Vendée Globe en pleine expansion !
Site web, application, réseaux sociaux et plateformes digitales ont généré un trafic largement supérieur à 2016.

Fréquentation du Site Web 
31,2 millions de sessions depuis 1 mois (vs 27,8 millions sur le 1er mois en 2016)
170 millions de pages vues depuis un mois (vs 122 millions en 2016 sur le 1er mois)

Applis 
250 K d’utilisateurs actifs au départ et 445 K après un mois de course (vs 441 k utilisateurs au global sur l’édition 2016)

Plateformes digitales 
Depuis un mois, 46,5 millions de vues cumulées sur Dailymotion, YouTube, Facebook.
Après 1 mois, l’édition 2020 compte déjà plus de 400 000 fans de plus que l’édition 2016 !
    •    Facebook : 379 426 abonnés (vs 264 000 en 2016) : +44%
    •    Twitter : 90 500 followers (vs 54 000 en 2016) : +68%
    •    Twitter anglais : 10 400 followers (créé en 2020)
    •    LinkedIn : 9 520 abonnés (créé en 2020)
    •    Instagram : 168 000 abonnés (vs 23 800 en 2016) : +606%
    •    YouTube : 94 100 abonnés (vs 12 000 en 2016) : +684%

Les émissions « Vendée Live », diffusées sur Infosport+ connaissent également un franc succès en digital (Facebook, Dailymotion et YouTube) avec trois fois plus de spectateurs en moyenne qu’en 2016 (45 000 en moyenne en 2016 / 130 000 en moyenne en 2020)

Newsletter : 200 000 abonnés, soit 3 fois plus qu’en 2016 (66 000 en 2016).

Le public présent malgré les contraintes de jauge dues à la crise sanitaire
Le système de e-billetterie gratuite a permis au Vendée Globe de conjuguer respect des normes sanitaires et ferveur des visiteurs. Entre le 17 octobre et le 29 octobre, dans le cadre de la jauge imposée par les autorités sanitaires, le village a accueilli 15 000 visiteurs par jour, sachant qu’il ne pouvait y avoir que 5 000 personnes en même temps sur le Village. Au total, 200 000 personnes ont visité le Village.
Concernant l’origine des visiteurs, 2/3 d’entre eux sont issus des Pays de la Loire, dont un peu plus de 40% de Vendéens, 1/3 du reste de la France et 1% de l’étranger.
 
Virtual Regatta, un carton plein
La régate virtuelle permet aussi de souligner la pénétration du Vendée Globe dans les foyers français et à l’international. 975 000 joueurs inscrits, c’est plus de deux fois plus qu’il y a quatre ans (456 712 joueurs en 2016).
La course virtuelle attire par-delà les frontières avec près de 20% d’étrangers et plus de 150 nationalités différentes, et en particulier aux Etats-Unis, en Suisse, au Royaume Uni et en Espagne.
Enfin, c’est un succès sans précédent auprès des scolaires : Ce sont 4 354 classes qui participent au classement Virtual Regatta Academy, soit près de trois fois plus qu’en 2016 (1 600 classes en 2016).
 
Le Vendée Globe, véritable vecteur d’apprentissage pour les enfants et les adolescents
Développé par le Département, le Vendée Globe Junior, a offert de nouveaux outils pédagogiques et ludiques qui connaissent également un franc succès ! 6 000 kits pédagogiques distribués, un site internet revu et enrichi en forte progression : 2,8 millions de pages vues, soit une croissance de 373 % par rapport à 2016 ; 220 000 visiteurs, soit en moyenne 6 000 visiteurs par jour.