15 Février 2021 - 11h12 • 6301 vues

Partager

Article

Les dépressions continuent à se succéder sur l'Atlantique Nord.

Le train de dépressions ne faiblit pas sur l'Atlantique Nord. Clément Giraud devrait terminer son parcours avec des vents de Sud modérés jusqu'aux Sables d'Olonne mardi matin. Miranda Merron navigue dans des conditions plus musclées avec 25-30 nœuds de Sud-Ouest. C'est Manu Cousin qui devrait rencontrer les vents les plus forts avec le passage d'un front dans la nuit de mercredi à jeudi au large du cap Finisterre. On attend 35 nœuds de vent moyen avec des rafales à 45 nœuds. Les trois concurrents naviguent bien au Sud des systèmes pour éviter des conditions de mer trop grosses et les vents les plus forts. 

Derrière, Alexia Barrier et Ari Huusela naviguent toujours au près en direction de l'axe anticyclonique qui barre l'Atlantique Nord à la latitude des Canaries.

Isabelle Joschke et Sam Davies naviguent aujourd'hui au près dans cette zone de calmes. Elles devraient en sortir dans la soirée avant de contourner la cellule anticyclonique des Bermudes au près, par l'Est.