Toutes les actualités

44 candidats au Vendée Globe 2024

Jamais l’engouement pour le Vendée Globe n’a été si fort. Pour la 10e édition du tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, 44 skippers ont déposé leur dossier de candidature. Un record. Et pour cause, l’épreuve passionne de plus en plus. Les valeurs d’aventure, de partage, d’engagement et de dépassement de soi sont plus que jamais au cœur des aspirations du grand public : deux Français sur trois ont suivi la précédente édition !

62304.jpg

Une diversité de candidats qui fait la richesse de la course

Parmi ces 44 candidats, comme à chaque édition, on retrouve une très grande diversité de profils. C’est ce qui fait la singularité du Vendée Globe : chaque marin a une histoire unique à raconter.

On retrouve des petits nouveaux, les “bizuths” au nombre de 18. La plus jeune skipper, Violette Dorange est aujourd’hui âgée de seulement 22 ans ! Elle devrait disputer son premier tour du monde à bord du bateau sur lequel Jean Le Cam a terminé le Vendée Globe 2020. Le roi Jean, figure emblématique et doyen de la course, devrait s'aligner au départ pour la 6e fois, sur son IMOCA neuf à dérives droites, tout juste mis à l’eau.

Parmi les 6 candidates - autant que le record de 2020 - Sam Davies, Justine Mettraux ou encore Clarisse Crémer, affichent des ambitions élevées à la barre de bateaux performants et comptent bien se mêler à la lutte pour le podium.

Damien Seguin, premier skipper handisport à boucler un Vendée Globe en 2020-2021, devrait être de retour aux côtés de Jingkun Xu, jeune skipper chinois amputé d’un bras. Leur candidature met en lumière l’esprit de résilience qui anime cette course et démontre que le Vendée Globe est aussi une démonstration inspirante de l'inclusion.

Une course qui s'internationalise d’édition en édition

L'internationalisation du Vendée Globe atteint de nouveaux sommets : les candidatures viennent des quatre coins du Globe ! Si 2020 était une année record en ce sens, 2024 l'est de nouveau, preuve que le phénomène s’inscrit dans le temps. Parmi les candidats, on retrouve 16 skippers internationaux, soit plus du tiers des dossiers déposés contre 12 en 2020. En outre, les 11 nationalités représentées sont réparties sur 4 des 5 continents du Globe. Cette internationalisation accompagne la diversification des profils, conférant à la course un aspect multiculturel extrêmement riche.

Des marins toujours plus engagés

Des actions sociales à la protection de l’environnement en passant par la recherche médicale, le Vendée Globe est l’occasion pour de plus en plus de skippers de mettre leur exploit au service de causes qui leur sont chères. On dénombre ainsi plus de 30 causes soutenues par les marins. Certains, à l’instar de Tanguy Le Turquais avec Lazare ou Manuel Cousin avec Coup de Pouce ont baptisé leur bateau au nom de l'association qu’ils soutiennent, afin de leur offrir un maximum de visibilité. D’autres s’engagent autrement, comme Thomas Ruyant et Sam Goodchild qui naviguent sous l’étendard commun du collectif “We sail for people and planet” qui œuvre en faveur des hommes et de la planète. Le projet Initiatives-Cœur avec la skipper Sam Davies permet à des enfants atteints de malformations cardiaques d’être opérés en France lorsque cela est impossible dans leur pays. Ils ambitionnent d’atteindre 500 enfants sauvés d'ici la fin du prochain Vendée Globe. Maxime Sorel, skipper du nouvel IMOCA V and B – Monbana – Mayenne est lui très investi pour “Vaincre la Mucoviscidose” depuis près de 10 ans, association dont il fait la promotion à travers ses différents exploits, en mer lors de son précédent Vendée Globe ou à terre lorsqu’il a gravi le plus haut sommet du monde, l’Everest.

40 places au Départ, le 10 novembre 2024

Pour l’édition 2020, 37 skippers avaient déposé un dossier de candidature. Seuls 33 avaient finalement pris le départ de la course.

Pour connaître les 40 concurrents à prendre le départ le 10 novembre 2024, il faudra attendre l’arrivée de la dernière course de qualification et de sélection : la New York Vendée - Les Sables d’Olonne, dont le départ sera donné des Etats-Unis le 29 mai 2024.

Alain Leboeuf, Président du Vendée Globe : « Je me réjouis de la diversité des candidatures pour l’édition 2024. Nous allons, encore une fois, accueillir des marins aux parcours et aux personnalités hors norme, venant de tous les coins du globe, prêts à affronter l’immensité des océans et réaliser leur rêve. Ce nombre croissant de candidatures de skippers internationaux témoigne de la portée mondiale de notre course et montre à quel point elle inspire au-delà des frontières. C'est cette richesse humaine qui fait du Vendée Globe une aventure hors du commun. »

Chiffres Clés 

•    10e édition
•    6 femmes (vs 6 en 2020)
•    16 Internationaux (vs 12 en 2020)
•    11 nationalités représentées : France, Royaume-Uni, Suisse, Allemagne, Italie, Belgique, Hongrie, Japon, Chine, USA, Nouvelle-Zélande (vs 9 en 2020)
•    18 bizuths (vs 20 en 2020)
•    30 causes soutenues 
•    14 nouveaux IMOCA (vs 9 en 2020)

Les candidats 


•    Fabrice AMEDEO (Nexans - Arts & Fenêtres) - FRA
•    Romain ATTANASIO (Fortinet - Best Western) - FRA 
•    Eric BELLION (STAND AS ONE) - FRA 
•    Yannick BESTAVEN (Maître CoQ V) - FRA
•    Jérémie BEYOU (Charal) - FRA
•    Arnaud BOISSIÈRES (La Mie Câline) - FRA
•    Louis BURTON (Bureau Vallée) - FRA
•    Conrad COLMAN (Imagine) - USA/NZL
•    Manuel COUSIN (Coup de Pouce) - FRA
•    Antoine CORNIC (Human Immobilier) - FRA
•    Clarisse CRÉMER (L'Occitane en Provence) - FRA
•    Charlie DALIN (MACIF Santé Prévoyance) - FRA
•    Samantha DAVIES (Initiatives-Cœur) - GBR
•    Violette DORANGE (DeVenir) - FRA
•    Louis DUC (Fives Group - Lantana Environnement) - FRA
•    Benjamin DUTREUX (GUYOT environnement – Water Family) - FRA
•    Benjamin FERRÉ (Monnoyeur - Duo for a Job) - FRA
•    Sam GOODCHILD (For the Planet) - GBR
•    François GUIFFANT (Partage) - FRA
•    James HARAYDA (Gentoo Sailing Team) - GBR
•    Pip HARE (Medallia) - GBR
•    Oliver HEER (Oliver Heer Ocean Racing) - SUI
•    Boris HERRMANN (Malizia - Seaexplorer) - GER
•    Isabelle JOSCHKE (MACSF) - FRA/GER
•    Tanguy LE TURQUAIS (Lazare) - FRA
•    Jean LE CAM (Tout commence en Finistère - Armor-Lux) - FRA
•    Nicolas LUNVEN (Holcim - PRB) 
•    Sébastien MARSSET (Foussier - Mon Courtier Energie) - FRA
•    Paul MEILHAT (Biotherm) - FRA
•    Justine METTRAUX (Teamwork.net) - SUI
•    Giancarlo PEDOTE (Prysmian Group) - ITA
•    Yoann RICHOMME (Paprec Arkéa) - FRA
•    Alan ROURA (Hublot) - SUI
•    Thomas RUYANT (For People) - FRA
•    Damien SEGUIN (Groupe APICIL) - FRA
•    Phil SHARP (OceansLab - Cleantech Accelerator) - GBR
•    Kojiro SHIRAISHI (DMG MORI Global One) - JAP
•    Sébastien SIMON (Groupe Dubreuil) - FRA
•    Maxime SOREL (V and B - Monbana – Mayenne) - FRA
•    Guirec SOUDÉE (Freelance.com) - FRA
•    Nicolas TROUSSEL (NC) - FRA
•    Denis VAN WEYNBERGH (D'Ieteren Group) - BEL 
•    Szabolcs WEORES (New Europe) - HUN 
•    Jingkun XU (Singchain Team Haikou) - CHN