24 Janvier 2021 - 10h07 • 13313 vues

Partager

Article

Charlie Dalin (Apivia), qui vient de perdre sa place de leader au pointage de 9h, a pris le temps de répondre aux questions de la rédaction ce dimanche. Il était en visio.

« La nuit a été agitée, le premier front nous est passé dessus, on a eu jusqu’à 30 nœuds de vent. C’était assez instable en force et en direction. Je suis en train de travailler sur mes routages pour voir quelle va être la suite du programme... J’ai de quoi faire ! Je suis content d’être là où je suis. Il y a une grosse bascule à venir dans les prochaines heures, je n’ai pas de problème à ce niveau-là. Il reste encore quelques jours, je ne suis pas encore à la latitude des Açores, il reste de quoi faire avec la remontée de l’Espagne puis le golfe de Gascogne, il va falloir s’accrocher jusqu’au bout.

On est « au contact à distance » ! On est au contact mais on navigue dans des zones différentes, c’est comme ça avec Louis (Burton) depuis déjà un moment. Boris (Herrmann) a réussi à revenir aussi. J’ai un peu moins de vent devant, je commence à buter un peu à l'avant du système. De temps en temps, j’ai des petites pertes de force de vent. Il y a encore de quoi faire ! Je préfère être là que derrière.

À partir de maintenant, il y aura plus de bâbord amures que de tribord amures, c’est une bonne chose pour moi, je vais retrouver les performances de mon bateau. Je devrais être beaucoup plus rapide si les conditions le permettent. Ça devrait m’aider à rejoindre Les Sables d'Olonne plus rapidement. »

Charlie Dalin / Apivia