24 Janvier 2021 - 10h26 • 12330 vues

Partager

Article

Damien Seguin (Groupe APICIL), premier bateau à dérives droites de la flotte à ce jour était en visio ce dimanche 24 janvier.

« Ça va plutôt bien, mais on a l’impression que les journées passent de moins en moins vite !  On s’approche de l’arrivée, ça fait plaisir. Je me bats toujours, même si je n’ai plus toutes les armes pour me battre autant que je voudrais.

Je suis dans le groupe de tête, je pense que personne n’imaginait un bateau à dérives droites à cette position. Je continue à me battre, avec ma bonne humeur aussi !

Je suis intrinsèquement moins rapide que tous les bateaux qui m’entourent. J’ai montré dans le grand Sud que j’étais plutôt à l’aise dans le gros temps, et mon bateau aime bien ça aussi ! J’ai déclenché l’empannage juste après la tombée de la nuit hier soir. Je vais monter chercher le vent et le bon angle pour pouvoir rejoindre Les Sables d'Olonne au plus vite. Je vais essayer de jouer avec Giancarlo (Pedote) pour la 6ème place et mettre un maximum de distance à Jean (Le Cam). J’ai décidé que j’allais me battre jusqu’à la fin.

Ça fait très longtemps que je n’ai plus de voiles de portant VMG. Depuis l’entrée du Pacifique en réalité… Je fais avec des plus petites voiles, j’essaye de me débrouiller comme je peux mais c’est handicapant et ça fait plus d’un mois que ça dure !

Je suis un compétiteur, tant que la ligne n’est pas passée, il faut se donner à fond. Je veux n'avoir rien à regretter. »

Damien Seguin / Groupe APICIL