Samantha DAVIES

Portrait

Samantha DAVIES

45 ans

Trégunc

Et si c’était elle ? Depuis la fantastique deuxième place de Dame Ellen MacArthur en 2000-2001, aucune femme n’est parvenue à monter sur le podium du Vendée Globe. Sam Davies est la seule à avoir frôlé l’exploit majuscule en 2008-2009, s’emparant d’une quatrième place qu’elle ne dut à rien d’autre que son talent et à sa considérable énergie. Et si son deuxième Vendée Globe, en 2012-2013, s’est soldé par un démâtage bien trop précoce, la navigatrice britannique émarge encore et toujours parmi les favoris sitôt qu’elle s’aligne sur une course. 2020 pourrait être son édition ? A bord d’un bateau au palmarès ronflant mais datant de 2010, la navigatrice anglaise est tout à fait capable de venir se mêler à la lutte pour les places d’honneur, et pourquoi pas mieux si l’océan décide de redistribuer les cartes – ce qu’il ne manque jamais de faire, d’une édition à l’autre. Depuis 2012, Sam n’a cessé d’apprendre, courant la Volvo Ocean Race comme skipper d'un équipage féminin, multipliant les navigations à bord de bateaux menés par des marins de renom pour aller chercher, presque systématiquement, les places d’honneur. L’an dernier, Sam a succédé à Tanguy de Lamotte aux commandes de l’IMOCA60 Initiatives-Cœur, se fondant dans le projet avec un naturel déconcertant. Depuis son dernier Vendée Globe, Sam a aussi pris le temps d’élever Ruben, l’enfant qu’elle a eu avec son compagnon, Romain Attanasio, à qui elle a aussi ménagé l’opportunité d’aller courir son premier Vendée Globe, en 2016-2017. Lui aussi sera sur la ligne de départ du prochain Vendée Globe, une première dans l’histoire si riche de la course. Et si l’aventure continue à s’écrire en mode conte de fée, qui sait si, d’ici quelques éditions, le Vendée Globe n’accueillera pas à Port-Olona la mère, le père et le fils ?

Palmarès

INITIATIVES-COEUR

Monocoque IMOCA

INITIATIVES-COEUR
  • Numéro de voile : FRA109
  • Anciens noms du bateau : Maître CoQ - Banque Populaire VII- Foncia II
  • Architecte : VPLP - Verdier
  • Chantier : CDK Technologies
  • Date de lancement : 20 septembre 2010
  • Longueur : 18,28m
  • Largeur : 5,90m
  • Tirant d'eau : 4,50m
  • Déplacement (poids) : 7,8t
  • Nombre de dérives : foils
  • Hauteur mât : 29m
  • Voile quille : acier forgé
  • Surface de voiles au près : 300m2
  • Surface de voiles au portant : 600m2

Sam Davies a hérité d’un des bateaux les plus emblématiques de la flotte IMOCA. Conçu pour Michel Desjoyeaux, il a très vite pris les couleurs de Banque-Populaire et, à moins de quatre heures près, il aurait pu faire d’Armel Le Cléac’h le vainqueur du Vendée Globe 2012-2013. C’était sans compter sur François Gabart, étincelant vainqueur dès sa première apparition. Puis le 60 pieds prend les couleurs de Maître-CoQ, avec Jérémie Beyou qui le dote de foils. Avec ce 60 pieds fait à sa main, "Jérem" prend la troisième place du Vendée Globe 2016-2017. Conçu en 2010, ce bateau est-il trop vieux pour briguer à nouveau le podium ? Les spécialistes vous diront le contraire : entretemps, de nouvelles règles de jauge encadrent les bateaux neufs, laissant aux bateaux plus anciens une marge de manœuvre qui leur permet de rester compétitifs. Sam partira donc bien armée pour son troisième Vendée Globe.

Actualités

Contact Presse

Lucas Veron
06 22 11 95 20

lveron@oconnection.fr

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016