17 Novembre 2016 - 11h30 • 11811 vues

Partager

Article

Alors que les premiers concurrents réfléchissent à leur trajectoire pour bien se placer à l'entrée des 40èmes, la deuxième partie de la flotte bataille encore avec Pot au Noir qui s'est à nouveau décallé vers le Sud.

Si Louis Burton devrait en avoir terminé avec le Pot en Noir, il n’en est pas de même avec les concurrents qui le suivent. On voit sur l’analyse de ce matin que le Pot au Noir s’étend à nouveau très au Sud avec beaucoup d’activité (zones rouges et oranges). Jean Pierre Dick a confirmé avoir eu hier des grains avec 35-40 nœuds de vent sous les gros cumulonimbus présents dans cette zone. La seconde partie de la flotte devra donc encore batailler quelques heures avec les alternances de grains, d’orages et de calmes.

Pour les concurrents de tête, la question se pose maintenant d’optimiser la trajectoire pour se placer à l’Est de la dépression qui est au large du Brésil le 19 Novembre (cf 2ème carte). Le vent va tourner progressivement au Nord dans les 2 jours qui viennent en se renforçant. Les trajectoires vont s’incurver vers le Sud-Est. 

© Great CircleOn observe déjà sur le classement de midi que tous les skippers n’ont pas le même avis sur le choix de la route. Certains mettent le clignotant à gauche plus rapidement (Edmond de Rothschild, SMA) que d'autres. Cela leur permet de faire une route plus courte, mais en allant un peu moins vite. Hugo Boss a pour l’instant fait le choix d’une route un peu plus longue, mais en restant très rapide, avec un meilleur angle. 

Banque Populaire suit la trajectoire d’Hugo Boss. Il est probablement temporairement gêné sur le pointage de 12h00 par une ligne de grains que l’on voyait bien au vent de PRB sur l’image sat de ce matin (petite bande blanche à son Est).

Nous verrons dans quelques jours quel était le meilleur choix : rapide en faisant plus de route ou moins vite en faisant une route plus courte. 

Christian Dumard et Bernard Sacré / Great Circle