Magazine

Bonne-Espérance

Coucher soleil Tanguy de Lamotte
© Tanguy de Lamotte / Initiatives-Coeur

Au 15ème siècle, les grandes nations commerciales n’hésitent pas à déployer des moyens considérables pour trouver de nouvelles voies vers les Indes et l’Asie car le voyage sur les traces de Marco Polo, par les steppes de la Caspienne, par les déserts du Kazakhstan, par les contreforts afghans, par les plaines de l’Indus et du Gange… reste périlleux et extrêmement long. Certes il existe déjà des routes maritimes entre la Chine et l’Inde vers l’Arabie, via le golfe Persique puis Bagdad, ou par la mer Rouge et Alexandrie, mais les dangers ne sont pas moindres et les Vénitiens qui contrôlent tout ce trafic marchand depuis la quatrième croisade (prise de Byzance en 1204), ne sont pas toujours livrés en temps et en heure… si les caravanes n’ont pas été pillées auparavant !

Bartolomeu Dias, Chevalier du roi, est missionné pour trouver un passage, pour démontrer qu’il y a une voie maritime vers les Indes : avec deux caravelles, un navire chargé d’approvisionnement, deux nègres et quatre négresses capturés par Diogo Cão précédemment, il quitte Lisbonne en août 1487, débarque en Namibie en décembre, fait route encore plus Sud… et se fait prendre par une tempête qui le pousse au large. Après treize jours d’errance, il peut naviguer cap au Nord-Est et atterrir sur le cap Vacca près de la baie de Mossel. Continuant son expédition vers l’Est, il longe les côtes africaines jusqu’à la baie d’Algoa (Port Elizabeth) mais son équipage se rebelle : il doit faire demi tour mais un passage sous l’Afrique existe bel et bien !

Sentinelle du continent africain, promontoire qui marque l’affrontement entre les courants marins froids de l’Ouest et chauds du Nord-Est, à quelques kilomètres au Sud de Cape Town, de la montagne de la Table et des Douze Apôtres, le cap de Bonne-Espérance n’est finalement pas le plus méridional de l’Afrique du Sud. Situé par 34°20 Sud et 18°30 Est, le cap des Tourmentes n’en reste pas moins le symbole d’une nouvelle ère pour le commerce maritime… Mais le véritable point de séparation entre l’océan Atlantique et l’océan Indien se positionne au cap des Aiguilles, à 120 milles dans l’Est-Sud Est de Cape Town, par 34°50 Sud et 20° Est.

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016