07 Décembre 2016 - 09h32 • 20896 vues

Partager

Article

Peu avant 8 heures ce mercredi matin, Thomas Ruyant - Le Souffle du Nord pour le projet Imagine - a informé Laurent Bourguès, son boat captain, d’une avarie ayant généré une voie d’eau.

En manipulant son dispositif de ballast bâbord, le chapeau du schnorchel (tube permettant le remplissage du ballast) entrainé par la vitesse du bateau, s’est arraché, sans entraîner de déchirure sur la coque. Thomas Ruyant a immédiatement constaté une entrée d’eau importante dans son espace de vie. Il a sommairement colmaté cette brèche avec des sacs et ce qu’il avait sous la main. Le solitaire a immédiatement empanné, afin de naviguer bâbord amure et de maintenir ce trou hors de l’eau. Thomas Ruyant a d’ores et déjà réussi à sécher une partie du bateau et gère la situation. Il cherche à présent, avec le soutien de Laurent Bourguès, le meilleur moyen d’aveugler cette voie d’eau. Il dispose pour cela du matériel nécessaire à bord. Actuellement Le Souffle du Nord pour le projet Imagine rencontre 30-40 nœuds de vent et une mer formée (3-4 mètres de creux).