Régate virtuelle

Vers une victoire australienne dans le Vendée Globe Virtuel pour Mangina-PYR

VR HEADER NEWS 17 JANV

Avec le décalage horaire entre la France, l’Australie et la Nouvelle Zélande, les trois premiers marins virtuels doivent certainement avoir les yeux et les mains rivés sur l’écran de leur ordinateur, peu importe si la nuit a déjà recouvert Adelaide, le lieu de résidence de Mangina-PYR.

Cette navigation par procuration à quelques encablures des iles bretonnes et de la Vendée ne recèle pas de grands dangers. Le vent assez stable en force et en direction qui souffle actuellement du nord-est ne va pas forcer les leaders à opérer de grandes manœuvres. Dans ces conditions, le classement devrait rester figé jusqu’à l’arrivée. Le petit décalage au sud et les deux bords de Didflam n’auront pas été bénéfiques. À 11 heures, il recroise derrière les deux premiers. Statu quo donc en tête de la course et à 4 heures de l’arrivée, la victoire se dessine fortement pour l’australien Mangina-PYR. À la deuxième place, le néo-zélandais NZ-Eligo devance donc le français Didflam qui a répondu hier soir à quelques questions sur sa course et sa très belle prestation : « C’est mon troisième Vendée Globe Virtuel. Ce jeu me permettait de suivre plus intensément la véritable course. J’ai hésité un peu avant de m’engager dans cette nouvelle édition mais maintenant je ne le regrette vraiment pas. Je ne suis pas un grand stratège, ni un foudre de guerre. J’ai juste calé ma route en fonction de mon instinct. Ne pas trop aller vers la côte africaine lors de la descente, bien rester le long de la limite des glaces car la route est plus courte, bien contourner Sainte Hélène à la descente et à la remontée, bref établir une route relativement sage était mon credo. Je suis très heureux d’être troisième pour l’instant et je ne m’attendais pas du tout à ça en débutant le Vendée Globe Virtuel. C’est une belle surprise en tout cas. » Didier Flament, chercheur en microbiologie marine installé à Brest a réalisé une très belle course et terminera ce Vendée Globe en troisième position en un peu plus de 72 jours.

Mais derrière ce trio, d’autres marins représentants d’autres pays se battent pour le meilleur classement dans le Top 10 du Vendée Globe Virtuel. En quatrième position, le suisse Liryc82 pointe à 27,67 milles. Le français Reric01, l’allemand Raumzeit, les français Gicajuvi et Fred_75 sont respectivement 7ème, 8ème et 9ème et enfin à la 10ème place, un autre allemand, salaosan vient compléter ce classement. Si les trois premiers se tiennent en moins de 3 milles, les 7 suivants navigeuent entre 28 et 38 milles de la tête de la course.

Si vous souhaitez suivre les derniers mille de la course rendez-vous sur votre compte sur www.virtualregatta.com. Les pseudos des trois premiers sont mangina-PYR, NZ-Eligo « IST » et didflam.

Sprint Atlantique J+12

C’est un grand animateur du Vendée Globe Virtuel qui vient de prendre la tête du Sprint Atlantique. KLM2235 mène donc cette flotte de plus de 86000 joueurs. Mais avec 0,08 mille d’avance sur l’allemand Koenigswelle et 0,56 sur le suisse Tipapacheri, autant dire que les écarts sont insignifiants. La course est loin d’être joué à 398 milles de l’arrivée.

 

Image du jour 17 janvier 2017 à 11h05

Si vous passez à côté du voilier VRNews, n’hésitez pas à laisser un message, ce bateau est le lien entre les joueurs et la rédaction.  Comme nous le mentionnions, le large succès de ce bateau ne nous permet pas de réponde à toutes vos questions. Nous allons, au fil des news, vous apporter quelques solutions, conseils, réponses et autres …

Merci à toutes et tous pour vos messages.

Embarquez pour le tour du monde virtuel rejoignez-nous sur : http://www.virtualregatta.com/

 

 

 

Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016