Actualité

Vacations : Yann Eliès "Je regarde les arrivées avec un peu de jalousie"

Photo sent from the boat Queguiner - Leucemie Espoir, on January 17th, 2017 - Photo Yann Elies

Photo envoyée depuis le bateau Queguiner - Leucemie Espoir le 17 Janvier 2017 - Photo Yann Elies

Grain / arc en ciel

Yann Eliès (Queguiner-Leucémie Espoir)
« J’ai eu Jean (Le Cam) quand il était à 7 milles à la VHF hier, je lui ai remis un petit peu au dernier classement, je suis à 15 milles devant lui. Ca fait le yoyo pour nous deux, mais on revient un peu sur Jean-Pierre aussi, qui n’est plus qu’à une quarantaine de milles devant nous. C’est le match dans le match ! Tout le monde parle du match des deux premiers, mais nous aussi ici ça bataille dur. On suit de près ce qui se passe avec gourmandise et envie, on aimerait à la place de ces deux marins qui se partagent la victoire. On voit que c’est Armel qui va l’emporter, bravo à lui ! Il a maîtrisé la course jusqu’au bout, bravo à lui, formidable vainqueur d’un Vendée Globe 2016/17 exceptionnel.

Je commence à avoir des fourmis dans les jambes, j’ai envie de surfer et de faire du paddle ! Mais vu les températures en France en ce moment, il vaut mieux aller au ski. Il va y avoir un peu de stress quand même pour les deux marins, mais ce sont de belles conditions pour finir un Vendée Globe. J’espère que pour nous, ce sera les mêmes conditions… Je regarde ça avec un peu de jalousie. Il va falloir revenir !

Je suis devant Jean pierre, mais on doit tous viser un point qui se trouve plein nord de notre position, il est toujours devant nous Jean Pierre…  Mais on va peut-être couper un peu plus le fromage que lui dans la zone sans vent. Jean-Pierre a du faire de l’Ouest pour contourner, et pour nous, c’est un mieux. Je n’y croyais pas, mais je finis par croire que l’on peut peut-être repasser devant lui. On fera un point dans 48h, quand on fera de l’Est, quand on touchera la dépression… Le 21 au petit matin, on fera un état des lieux des chances de repasser devant lui. »

Photo sent from the boat Queguiner - Leucemie Espoir, on January 15th, 2017 - Photo Yann EliesPhoto envoyée depuis le bateau Queguiner - Leucemie Espoir le 15 Janvier 2017 - Photo Yann EliesLever du jour

Vacation de 12h avec Yann Elies

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 

 

Jean Le Cam, Finistère Mer Vent

« Ça ne va pas trop mal, on est un peu dans la molle, mais c’est ce qui était prévu. Mais ça va, on a quand même marqué correctement mais c’est un peu aléatoire, un coup il y a de l’air, un coup il n’y en a pas. Yann (Eliès) a pris un peu d’avance cette nuit, ça m’énerve. C’est sûr que la situation fait que si tu es trop devant, tu es freiné. Donc forcément, ça va faire un regroupement à un moment donné.
Lui (Jean-Pierre Dick), c’est le pire qui puisse arriver, le pauvre. Il ne peut pas faire de l’Est parce qu’il n’y a pas d’air, donc il est obligé de s’écarter de la route directe, et derrière lui il a deux couillons, il n’y a rien de pire, c’est l’horreur. Il avait quand même 300 milles d’avance il y a deux jours. C’est dur, il faut rester zen dans ces cas-là, ce n’est pas facile. Sur un Vendée Globe vaut mieux rester zen de toute façon.
Il n’y aura pas des écarts énormes à l’arrivée normalement. Mais lui au reaching, il va assez vite quand même. On verra bien, on essaye toujours de prévoir l’imprévisible."

A propos de Yann :

"Je sais ce que c’est sa voile maintenant, ce qui est bizarre c’est qu’il ne met jamais son J1. On n’a pas les mêmes types de gréements donc dans les petits airs comme ça, un peu avec les vents de travers où ce n’est pas du spi et bien à chaque fois que on est dans la molle, il va plus vite à chaque fois. J’étais revenu hier jusqu’à 7 milles et là il s’est re barré, ça m’énerve ! Je n’ai pas dormi en plus, encore j’aurais fait une connerie, si j’étais resté endormi là tu prends une claque dans la gueule, mais là même pas. Il s’est barré vers 3 ou 4 heures du mat’, moi j’étais à 7 nœuds et lui à 11 nœuds. Qu’est-ce que tu veux faire, moi je ne peux pas marcher à 11 nœuds avec 7 nœuds de vent, ça je ne sais pas faire. Mais bon c’est comme ça.       
J’ai dormi trois heures en tout.  C’est surtout le fait qu’il m’ait collé 10 milles dans la nuit, ce n’est pas normal, je n’ai rien fait moi. Je ne vais pas marcher à 10 nœuds avec 6 nœuds de vent. Là on va passer dans des gammes de voiles un peu différentes. 
»

A propos des arrivées :

"Je vais faire une petite vidéo pour l’arrivée d’Armel, je ne sais pas encore ce que je vais raconter. C’est cacheté l’histoire, c’est cacheté depuis un moment. Plus on est proche de l’arrivée plus c’est cacheté double face. Il a des vents travers tout ça, roule ma poule ! ».

Jean Le Cam (FRA), skipper Finistere Mer Vent, at start of the Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on November 6th, 2016 - Photo Jean-Marie Liot / DPPI / Vendee GlobeJean Le Cam (FRA), skipper Finistere Mer Vent, au départ du Vendée Globe, aux

Vacation de 10h avec Jean Le Cam

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 

 

Conrad Colman, Foresight Natural Energy

« Ces bateaux sont fait pour faire du portant, alors quand on fait du près ce n’est pas très plaisant. Mais, ça veut dire qu’on rentre le spi et on fait ce qu’on doit faire. J’ai la banane, je suis bien content. J’ai eu un grand sourire quand vous parliez de la zone d’exclusion, du froid, de la tempête au Horn… Je suis bien content d’être là où je suis ! La vie est plutôt belle maintenant ! Je parle Français, je vis en France, je suis marié avec une Française, mais je suis ravi que les étrangers soient plus présents et réussissent sur le Vendée Globe. Vive la variété !

(A propos de ses mains gonflées) : « En tant que marins, on est toujours dans l’eau salée, presque immergés, notre peau prend l’habitude finalement… On pourrait être mouillé des heures, cela ne pose pas de problème.  Mais quand on met la peau sous l’eau douce, ca gonfle immédiatement. C’est étrange. »

Photo sent from the boat Foresight Natural Energy, on November 24th, 2016 - Photo Conrad ColmanPhoto envoyée depuis le bateau Foresight Natural Energy le 24 Novembre 2016 - Photo Conrad ColmanPhoto de Foresight Natural Energy sous spi, prise avec un d

Vacation de 12h avec Conrad Colman

 
Current Time 0:00
Duration Time 0:00
 
Snap code

Retrouvez-nous sur Snapchat
vendeeglobe2016