21 janvier 2017 - 12h:42 • 11285 vues

Partager

Article

Le skipper de Maître CoQ doit se battre avec des vents faibles et variables avant de retrouver un petit flux de Nord-Est de long des côtes.

© Great CircleLa fin du parcours est calme pour Jérémie Beyou (première image). Le skipper de Maître CoQ traverse actuellement une zone de transition avec des vents très faibles. Il a du vent de Sud sur son arrière et du vent d’Est devant lui. Entre les deux, il n'y a que quelques nœuds d'un vent assez variable en direction. Son objectif est maintenant de rejoindre au plus vite la zone de vent le long de la Bretagne pour faire route vers les Sables d’Olonne dans un flux de Nord-Est qui sera glacial, comme pour les deux premiers concurrents.

Jean-Pierre Dick, Yann Eliès et Jean Le Cam ont retrouvé du vent de Sud et devraient le garder jusqu’à l’approche des Sables d’Olonne. Louis Burton peine à sortir du pot au noir. Le reste de la flotte navigue aujourd’hui dans de bonnes conditions. Il n’y a aucun coup de vent fort annoncé pour le week-end.

CD et BS / Great Circle.

© Great Circle© Great Circle

Préparez votre venue sur le village du Vendée Globe : Ouverture des inscriptions le 6 octobre