08 Mars 2017 - 08h01 • 40625 vues

Partager

Article

Le sprint final est lancé pour le dernier concurrent encore en course dans le Vendée Globe 2016-2017. Sébastien Destremau navigue dans des conditions idéales pour faire route vers les Sables d’Olonne. Mais jeudi soir, il devra négocier une toute dernière transition météo qui va déterminer son heure d’arrivée. Si cette transition de vent est rapide, il pourrait arriver aux Sables dès vendredi en début d’après-midi…

L’arrivée de Sébastien Destremau est très attendue car elle marquera l’épilogue d’un 8ème Vendée Globe qui aura tenu toutes ses promesses. Le skipper de TechnoFirst-faceOcean s’emparera de la 18e place de l’épreuve, une cinquantaine de jours après le vainqueur Armel Le Cléac’h. A noter que jamais autant de concurrents n’avaient franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe lors d’une même édition.

Une transition météo décisive
Au Nord du centre de l’anticyclone, Sébastien profite toujours d’un vent de Sud-Ouest de 25 à 30 nœuds qui lui permet d’allonger la foulée. Il va naviguer aujourd’hui dans une houle de 3 à 4 mètres. Le vent devrait rester assez fort jusqu’à la fin d’après-midi. La journée de jeudi sera plus lente avec un flux de Sud-Ouest entre 15 et 20 nœuds. Jeudi en fin de journée le vent va tomber en dessous de 5 nœuds, avant de basculer au Sud-Est. C’est à ce moment-là que va se jouer l’heure d’arrivée aux Sables d’Olonne. Si la transition est rapide, Sébastien Destremau sera là en début d'après-midi vendredi. Si cette transition est plus lente, son arrivée sera plus tardive… A noter que le chenal sera accessible pour lui de midi à 19h.