12 Novembre 2020 - 15h31 • 53470 vues

Partager

Article

Après les déboires d’hier et de la nuit dernière, Sébastien Destremau est monté au mât pour débloquer un cordage l’empêchant de changer de voiles.

« C’est juste un petit cordage qui a cassé sur une erreur de ma part. Tout s’est entortillé là-haut et il n’y avait qu’une seule solution : monter à 18 mètres de haut (au niveau de la 3ème barre de flèche), tout virer et installer un cordage neuf. Une ascension très ‘casse gueule’ avec la mer résiduelle du coup de vent de l’avant-veille. Le bateau a été mis en panne plusieurs heures sous la surveillance étroite de la Direction de Course. C’est chouette ces anges gardiens à terre. On se sent en sécurité de savoir que la Direction de Course est toujours à nos côtés. Après plusieurs heures d’effort et quelques bleus, le bateau est désormais « comme neuf » hormis la fameuse cabane en carton (ndlr, Sébastien Destremau a équipé son bateau d’une casquette en carton) qui a pris un coup sévère quand le cordage a cassé. La bôme et la grand-voile se sont écroulées dessus (200 kilos tout de même). J’ai repris la route vers 12h30, tout est nickel. Jusqu’à la prochaine merdouille bien sûr. »

Sébastien / merci

VENDEE LIVE : rendez-vous tous les jours à 12h30 (en français) et 13h30 (en anglais) - VENDEE FLASH : rendez-vous tous les jours à 18h15 (en français) et 18h30 (en anglais)