17 Novembre 2020 - 10h46 • 33621 vues

Partager

Article

HUGO BOSS était le premier concurrent à entrer dans le Pot au Noir mardi matin. Il sera suivi dans la journée par Yes We Cam!, LinkedOut et Apivia.

Les modèles ne montrent pas de gros calmes mais on voit tout de même de nombreuses zones avec de la pluie, des grains et quelques orages. Les premiers devraient donc avoir des conditions très irrégulières durant les prochaines 36 heures. 

Dans le Pot au Noir, on essaye souvent de respecter quelques règles pour en sortir le plus vite possible. 

Règle N°1 : Une fois englué, la sortie est dans le Sud. Rien ne sert de tenter une option dans l’Ouest ou dans l’Est. Il faut toujours naviguer sur le bord qui vous amène le plus vite possible vers la porte de sortie.

N°2 : Eviter de naviguer sous les grains ou les cumulonimbus quand cela est possible. S'il y a des rafales en avant des nuages, il y a généralement une grosse zone de vent faible sous les zones orageuses. Les satellites permettent de mesurer la température en haut des nuages avec les rayonnements infrarouges. Plus la partie supérieure des nuages est froide, plus il sont hauts et plus ils sont actifs. Les nuages rouges et oranges foncés sur l'image satellite infrarouge sont à éviter. Ce sont les plus froids et donc les plus hauts et les plus actifs. 

Règle N°3 : Ne pas perdre son calme. Au 18 et 19ème siècle, les bateaux restaient englués parfois plusieurs semaines dans le Pot au Noir.  Aujourd’hui, le ralentissement ne dure que quelques heures.  On connait également mieux les zones de courants contraires pour les éviter. 

Les premiers concurrents du Vendée Globe devraient sortir de cette zone compliquée et toucher l’alizé de Sud-Est dès le mercredi 18, juste avant de franchir l’équateur.