22 Novembre 2020 - 11h00 • 23584 vues

Partager

Article

Fabrice Amedeo, skipper de Newrest - Art & Fenêtres, était à la vacation de 9h30 ce matin. 

" Je vais mieux, je me sens moins seul ! 

Là c’est un peu mou, j’ai 9/10 nœuds de vent. Hier j’avais des conditions de Pot au Noir et cette nuit ça s’est découvert sur un ciel étoilé, or ce matin, j’ai des conditions d’alizés d’hémisphère Sud. 

J’ai pas mal de sargasses, c’est l’enfer. C’est embêtant pour les hydrogénérateurs. Soit tu relèves l’hydrogénérateur toutes les dix minutes pour enlever les sargasses coincées dedans sinon ça ne charge plus, soit tu les rentres et tu recharges les batteries mais ça chauffe encore plus dans la cabine. J’ai choisi de le relever toutes les dix minutes, mais c’est fatiguant. De mémoire, il n'y avait pas autant d’algues il y a quatre ans, c’est encore un signe du réchauffement climatique et du dérèglement de notre planète. 

Ça fait quelques jours que je regarde comment se présente le Pot au Noir et je suis persuadé qu’il faut passer autour de 29° Ouest pour s’en sortir facilement. J’ai organisé ma trajectoire pour être là-dessus, j’ai même fait un recalage dans l’Ouest de 20 milles pour assurer le coup. Je pense que c’est vraiment par là que ça va se jouer. Ce n’est pas une science exacte mais à priori, il ne fait que 80 milles d’épaisseur donc ça ne devrait pas être trop long à traverser. 

Je suis content car tant que j’étais derrière, j’avais l’impression d’être seul et pas en course. Le fait de retrouver de la proximité avec les concurrents, me fait beaucoup de bien. Ça marque mon retour dans la course. "

VENDEE LIVE : rendez-vous tous les jours à 12h30 (en français) et 13h30 (en anglais) - VENDEE FLASH : rendez-vous tous les jours à 18h15 (en français) et 18h30 (en anglais)