24 Novembre 2020 - 09h05 • 72541 vues

Partager

Article

Ce mardi matin, Sébastien Destremau a alerté la Direction de course pour lui signifier une "avarie majeure de quille". Joint à la vacation de 10h (HF), le skipper de merci, actuellement dans le Pot au Noir, explique son problème de vérin de quille. 

"La quille se balade. Il n’y a pas beaucoup de mer, ça va, ce n’est pas dangereux. La quille est libre, le bateau est face au vent à l’arrêt en marche arrière. Bon, ce n'est pas un problème dans ces conditions, mais s'il y avait de la mer, je ne ferais pas la même tête. 

C'est un problème d’hydraulique, donc là j’ai de l’huile partout, j'ai les pieds dans l’huile. C’est sympa !

L’huile s’est échappée du vérin, j’avais déjà un petit souci dans la nuit, je trouvais qu'il y avait quelque chose de bizarre. J’ai viré de bord et là tout a pêté. Il y a eu un jet de vapeur d’huile dans le bateau. Il y a énormément de pression dans ces tuyaux de vérins de quille. Je me suis fait une vaporisation générale du bateau avec l’huile hydraulique. Il y en a partout. Et maintenant, je répare.

D’abord, il faut réparer la fuite, et j’ai identifié où elle était. Après, il va falloir que je remplace le tuyau. Mais je n’en ai pas. Il a fallu que je démonte un morceau de tuyau depuis la pompe de secours manuelle, pour que cela corresponde au tuyau que je dois remplacer. Il y a des problèmes d’adaptation. C’est le bazar. Dès que tu te sers de quelque chose pour le remettre ailleurs, il y a des problèmes collatéraux. Il faut que je vérifie bien tout le système avant de remettre de la pression dedans."

Sébastien Destremau, merci