28 Décembre 2020 - 12h24 • 12693 vues

Partager

Article

L'ensemble de la flotte navigue à nouveau dans des conditions plus habituelles pour le grand Sud.

Les 27 skippers du Vendée Globe naviguent dans des conditions plutôt ventées, telles qu’on les attend dans les 50èmes. En tête de la flotte, l’avance de Maître CoQ IV (Yannick Bestaven), lui permet de rester devant la dépression avec un flux de Nord-Ouest de 35 à 40 nœuds. Apivia (Charlie Dalin) est plus proche du centre. Le vent est plus irrégulier et la bascule à l’Ouest commence, ce qui va obliger le skipper à lofer doucement dans l'après-midi avant d’empanner la nuit prochaine dans le flux de Sud-Ouest.

Le reste du peloton des poursuivants navigue sur l’arrière de cette dépression, dans un vent de Sud-Ouest instable avec une mer croisée qui est dure pour les bateaux. Louis Burton a maintenant rejoint le même système après avoit buté hier dans un petit col barométrique. 

Les skippers devraient continuer à naviguer sous l’influence de cette dépression dans la journée de mardi. Les onze premiers seront dans le flux de Sud-Ouest. Seule Clarisse Cremer (Banque Populaire X) va buter dans une zone de vents plus faibles, ce qui devrait permettre à Armel Tripon de continuer à réduire l’écart avec elle. 

Derrière, Arnaud Boissières et Pip Hare ont réalisé une très belle moyenne dimanche, ce qui leur permet de rester en avant du front qui se rapproche d’eux par l’Ouest. Ce vent de Nord soutenu leur aura permis de revenir au contact d’Alan Roura qui a buté dans une dorsale. 

 Great Circle / Christian Dumard