13 Janvier 2021 - 14h52 • 10740 vues

Partager

Article

Alan Roura, entré dans l'océan Atlantique depuis hier après-midi, ne cache pas sa joie de voir l'arrivée se rapprocher petit à petit. Il nous en parle dans un message du bord envoyé aujourd'hui. 

" Je navigue encore par 52° Sud, dans 20 à 30 nœuds de vent et une mer pas trop mal rangée. Ça change ! J'ai cru que les températures re-grimpaient déjà, mais il ne faut pas rêver : ce n’est pas encore aussi Sud que je vais me mettre à poil ! Allez, encore environ quatre jours avant d'avoir assez chaud pour commencer à enlever quelques couches. Pour l’instant, c’est chauffage grâce à la charge moteur et petit-déjeuner biscotte et café. 

Ce qui est cool, c'est que dès demain normalement, on fera vraiment une route au Nord. Ça va faire beaucoup de bien. Ce qui fait du bien aussi, c’est de rentrer dans un fuseau horaire qui commence à ressembler au vôtre, je me sens moins en décalage ! D’ailleurs, gros sursaut hier dans La Fabrique ! Quelqu'un a parlé sur le canal 16 à la VHF ! Sûrement un pêcheur qui a dû halluciner de voir quatre voiliers passer en une journée, mais je ne m’attendais pas à entendre des gens ! Là tu te dis « Waaaaaah, je ne suis pas seul sur Terre ! » C’était fou.

À bord ça roule, je fais ma route, j'essaie de faire avancer ma mémère au mieux : ce n'est pas ridicule vu mes voisines. Et ca va faire du bien de pouvoir se reposer un peu. Dès que le vent sera plus calme, Charal va s’envoler, mais c’est normal. Mon objectif est de tenir Cali (Arnaud Boissières). Il arrive à être sur un angle plus bas que moi depuis hier, ça devrait bientôt aller mieux. Ça va être une remontée entre lui et moi j'ai l'impression. C’est top ! " 

Alan Roura / La Fabrique