16 Janvier 2021 - 12h31 • 15480 vues

Partager

Article

Romain Attanasio (PURE - Best Western) était à la vacation de 10h ce matin. 

" Il fait chaud, il y a un grand soleil et du vent ce matin. J’espère que ça va tenir, je vais sans doute avoir une période de molle, mais pour l’instant, ça tient. J’espère pouvoir me dégager de ce truc là et rejoindre les alizés, mais c’est encore un petit peu incertain pour les douze prochaines heures.

J’ai eu une petite frayeur ce matin. En allumant mon moteur pour recharger les batteries, il s’est ralenti d’un coup. Quand j’ai ouvert la cale, elle était pleine d’eau. Une durite d’échappement s’est cassée. J’ai tout séché et tout remarche. J’ai les mains pleines de cambouis, mais tant que le moteur fonctionne, ça me va !

Ça avance bien. Je suis un petit peu handicapé avec mon ris dans les petits airs et je vois que ceux de derrière ont réduit l’écart, mais ils vont ralentir aussi à un moment donné. Je crois qu’ils ont un petit peu de près à venir. J’espère qu’on va pouvoir repartir par devant !

Là j’ai 8 nœuds de vent, cette nuit j’avais toujours 10 nœuds. Ce n’est pas facile, j’ai fait un bord qui n’était pas très rapprochant, car le fichier avait l’air fiable et il me disait de me décaler un petit peu dans l’Ouest. J’ai du vent d’Ouest et j’attends du vent d’Est donc il y a bien un moment où ça va mollir. Cette nuit, ça a tourné sans mollir une fois, ce qui est assez rare, donc on croise les doigts.

Hier, j’ai enlevé la polaire pour la première fois et aujourd’hui j’ai enlevé le collant. En deux jours, on est passé de l’hiver à l’été, la vie est beaucoup plus facile. Ce sont les bonnes nouvelles du beau temps. Je pense voir les premiers poissons volants bientôt, ce sera le signe que l’eau est chaude.

Mon premier souci est d’avancer et de réussir à quitter cette zone sans vent pour rejoindre les alizés qui seront comme une autoroute vers l’équateur. Après cette zone de molle, c’est du tout droit. Ça ne sera pas très agréable car on sera au reaching donc le bateau sera sous l’eau et  dès qu’on sort, on se fait arroser. Mais on avance tout droit vers le but. Je pense que je serai à l’équateur dans cinq jours ! " 

Romain Attanasio / PURE - Best Western