21 Janvier 2021 - 09h47 • 122 vues

Partager

Article

Je m’habitue à mon nouvel environnement Atlantique, proche du centre des hautes pressions, et totalement différent du grand Sud. Cheveux propres, vêtements propres, et moi toute propre! Une couche de sous vêtements polaires en moins. Les journées sont chaudes. Mais pourtant mes vacances ne sauraient durer car le vent se renforce, et les embruns commencent à balayer le pont.

Il y a toujours des albatros et de nombreux petits oiseaux qui suivent le bateau. C’est mieux que la TV!

Miranda Merron / Campagne de France