25 Janvier 2021 - 10h47 • 17767 vues

Partager

Article

Dans ce finish haletant, Louis Burton (Bureau Vallée 2) compte bien « s'arracher », même si le Malouin avoue avoir hâte que ce sprint final se termine...

« J’ai hâte que ça se termine, il y a un peu de fatigue. C’est la fin des réserves de nourriture et d’eau. Ça donne envie d’arriver, il y a beaucoup d’excitation sur la régate. J’essaie d’aller le plus vite possible.

Cette nuit sur ce bord a été compliquée. J’étais à l’attaque, mais ça partait au tas. J’ai levé le pied, surtout que les voiles commencent à être fatiguées. Il fallait trouver un compromis pour soulager un peu le bateau.

C’est intéressant ce qui se passe sur la course. Après, on n’est pas dans le meilleur état physique pour ça... Mais c’est ce qui rend le truc encore plus génial et passionnant. Il va falloir s’arracher, bien dormir. J’en ai profité pour me reposer cette nuit, je suis d’attaque. Avec le nombre d’empannages à faire, il peut se passer encore plein de choses jusqu’à l’arrivée.

J’ai quelques messages de la terre qui me permettent de ressentir l'émulation de l’arrivée. Ça donne envie de trouver les forces pour s’arracher jusqu’au bout pour faire un beau spectacle.

Il y a deux grandes options : Nord ou Sud. J’ai tranché, maintenant il faudra être opportuniste et faire de la vitesse dès que l’on peut. »

Louis Burton / Bureau Vallée 2