27 Janvier 2021 - 09h52 • 55578 vues

Partager

Article

Charlie Dalin, Louis Burton, Boris Herrmann, Thomas Ruyant, Yannick Bestaven : il y a entre ces cinq-là le futur vainqueur du Vendée Globe. Le point sur la situation à 9h30 avec Christian Dumard, le consultant météo du Vendée Globe.

Charlie Dalin, un empannage et des questions

Le leader du Vendée Globe, qui mène ce matin pour la 222e fois*, a empanné en début de matinée. « Désormais, plus il va loin dans l’Est, plus l’angle est serré, explique Christian Dumard. Ce ne serait pas illogique qu’il tente d’aller jusqu’à l’arrivée sur le même bord ». Cette nuit, il progressait à une moyenne de 19,1 nœuds et dépassait régulièrement les 20 nœuds. Le marin d’APIVIA est attendu en fin d’après-midi, début de soirée aux Sables-d’Olonne. À noter que depuis qu’il a passé la barre des 200 milles de l’arrivée, sa position est rafraîchie toutes les trente minutes sur la cartographie officielle.  

Boris Herrmann, une voie différente

Le skipper de Seaexplorer-Yacht Club de Monaco, qui n’a jamais été en tête, mais toujours à proximité des leaders, est dans un scénario assez proche de Charlie Dalin. En revanche, les vitesses du skipper allemand sont moins constantes, tout comme celles de Louis Burton (Bureau Vallée 2) : « On a relevé des vitesses qui oscillaient entre 10 et 20 nœuds ces dernières heures », souligne le consultant météo.

Yannick Bestaven toujours en embuscade

Le skipper de Maître CoQ IV ne lâche rien. Il fait partie de ceux qui avaient opté pour une stratégie très Nord ces derniers jours. Situé à plus de 280 milles au Nord-Ouest de Charlie Dalin, il devrait lui aussi terminer sur un seul bord pour rejoindre la ligne d’arrivée. Pour rappel, Yannick Bestaven est celui du « groupe des cinq » qui bénéficie du temps de compensation le plus conséquent (10h15 contre 6h pour Boris Herrmann). Il y a donc fort à parier qu’il faudra attendre son arrivée, prévue jeudi au petit matin, pour être définitivement fixé sur le ‘top 5’ de ce Vendée Globe.   

Par la rédac du Vendée Globe / A.G

*Sur la base des six pointages quotidiens réalisés par l’organisation