30 Janvier 2021 - 09h26 • 12918 vues

Partager

Article

Alan Roura (La Fabrique) était à la vacation de 8h ce matin. Il revient sur les conditions du moment et sur ces belles arrivées aux Sables-d'Olonne. 

" Ça avance un petit peu depuis hier, c’est plutôt cool. Les conditions ne sont pas très drôles depuis hier car la mer est de face donc ça saute un petit peu, ce n’est pas très agréable, mais on avance dans la bonne direction ! Je ne suis pas ridicule en termes de vitesse par rapport aux autres, je suis content. C’est un bon début de remontée de l’Atlantique Nord pour l’instant.

La route est encore longue, on doit faire un gros contournement des Açores, ça va être assez long, mais on a du vent jusqu’au bout, c’est une bonne nouvelle. Dans 10 jours, on devrait être arrivé, si tout se passe bien. La météo change souvent, on ne va pas encore ouvrir le champagne. On se rapproche tous les jours un peu plus de la maison, ça fait du bien au moral. Il commence à faire de plus en plus frais, on sent qu’on arrive bientôt à la maison.

J’ai suivi les premiers, c’est important de savoir où on en est dans la course. C’est dur d’accepter que la course soit finie pour certains et pas pour nous. Ça a été une fin de course à la fois étrange et super belle. Elle restera gravée. Très beau finish et ça va encore s’enchaîner car il y a plein de pelotons différents dans la course. Pour l’organisation, ça va être encore synonyme de nuits blanches, mais pour nous ça va être très intense. Je trouve que c’est un beau Vendée Globe sur l’aspect arrivées.

Cali (Arnaud Boissières) s’est envolé, Kojiro (Shiraishi) commence aussi à avancer vite, ça va être dur à tenir, mais on ne devrait pas arriver si loin les uns des autres, quelques heures d’écart seulement. Ça va être chouette. " 

Alan Roura / La Fabrique