03 Février 2021 - 11h48 • 11881 vues

Partager

Article

Arnaud Boissières (La Mie Câline - Artisans Artipôle) était à la vacation de 10h ce matin. Contraint de faire un détour pour contourner un anticyclone, il nous en parle. 

" Je ne suis pas très bien positionné par rapport aux autres. Je n’avance pas très vite. Je viens de manœuvrer. Depuis hier, je suis un peu embêté, j’ai plein d’algues donc je dois faire beaucoup de marches arrière. Ça m’occupe. J’ai connu de meilleurs moments. Rallonger la route de 700 milles, et faire une route travers aux Sables d’Olonne, ce n’est pas le plus réjouissant que j’ai vécu. 

Pour expliquer le grand détour que nous devons faire, disons que c’est comme si tu rentrais à la maison, sauf que le rond-point qui mène à la maison est en travaux. Ce rond-point-là, c’est les Açores et il y a un gros anticyclone au-dessus donc il faut prendre la route déviée. Tu rallonges la route d’un tiers par rapport à ce qui était prévu. Là, je suis aussi proche des Antilles que des Sables d’Olonne et vu le temps qu’il fait en ce moment, je me pose des questions sur où aller.

J’ai l’impression d’être puni. Ça peut arriver, mais là, quels que soient les bateaux de notre groupe, c’est cadeau. Les conditions sont très faibles, c’est souvent 8 nœuds, 10 nœuds, d’un seul coup 20 nœuds... Donc déjà on prend la déviation et en plus elle est parsemée d’embûches. Il y a une houle de face qui ralentit le bateau, et puis au bout de 80 jours le bateau et le bonhomme sont fatigués. Chaque petite manœuvre est plus délicate car il faut prendre en compte les problèmes rencontrés avant. On tient le bon bout, on va faire avec les moyens du bord ! Dans 36 heures on fera du Nord-Est avec du vent soutenu. Même si les jours difficiles sont derrière moi, c’est un peu rageant d’avoir vécu ça, d’avoir perdu autant de temps et on se décale encore plus en temps par rapport aux premiers. On ne méritait pas ça, mais on se rapproche !

Être dans un groupe comme ça, ça permet de tenir une dynamique de course, de régate. On s’écrit pas mal avec Alan (Roura) et Stéphane (Le Diraison), on se raconte nos petites préoccupations. C’est chouette car cette 15ème place m’a coûté cher." 

Arnaud Boissières / La Mie Câline - Artisans Artipôle