09 Février 2021 - 12h37 • 7385 vues

Partager

Article

Miranda Merron (Campagne de France) avait le sourire dans la voix ce mardi 9 février à la vacation. Elle profite pleinement des conditions clémentes qu'elle rencontre actuellement.

"Les conditions sont sublimes. Il n’y a pas beaucoup de vent, il fait beau, la nuit était magnifique avec plein d’étoiles. J’ai 9 nœuds de vent, la mer est assez plate, ça change. J’en profite ! 

La journée va être chargée avec des changements de voiles. Le vent va tomber et j’ai pas mal de bricoles à faire. Le balcon avant à tribord n’est plus du tout attaché au bateau. Il faut que je règle ça. Soit j’arrive à l’attacher, soit je l’enlève complètement.

Je vais très bien, je suis super contente d’avoir presque terminé avec les alizés de nord-est, c’était très instable, c’était usant mentalement et aussi physiquement pour le bateau. 

Manu (Cousin) est reparti, je suis contente pour lui. C’est plus intéressant d'avoir du match. Je me suis fait avoir dans le pot au noir. Clément (Giraud) va en sortir avant moi. Manu va aussi tomber dans la molle. La route est encore longue, il reste encore 2 000 milles, l’arrivée est encore très loin même si tout le monde pense le contraire !

Je touche du bois pour ne pas avoir de nouvelles avaries d’ici l’arrivée. Je sais que Manu a travaillé comme un dingue. Vraiment, je lui dis chapeau !"

Miranda Merron / Campagne de France