14 Février 2021 - 08h21 • 7339 vues

Partager

Article

Didac Costa, arrivé hier soir à 20h47, nous livre ses premiers mots avant la remontée du chenal. 

" On s’attend à ce que ce soit la même chose, mais finalement chaque Vendée Globe est unique. J’ai la chance d’avoir déjà pu faire deux tours du monde, mais celui-ci était très différent. Le bateau était en très bonne condition, les voiles étaient neuves, la navigation s’est très bien passée. La météo était compliquée, mais je suis très heureux du résultat. 

C’est la chose la plus extraordinaire que j’ai pu faire. Ça fait quelques heures que je suis arrivé, mais je suis encore très ému. Sur cette course, chaque jour est une bataille, mais aussi quelque chose de très beau. C’est très difficile à décrire car c’est à la fois dur et beau en même temps. 

Le classement est difficile à juger. Il y a quatre ans, mon classement était meilleur, mais j’avais terminé en plus de jours. Ce qui m’importe, c’est le nombre de jours. Cette année j’ai réussi à finir avec 10 jours de moins donc je suis super content. 

C'était une régate difficile, mais la préparation l'était aussi. Je remercie mon équipe et toutes les personnes qui m'ont permis de vivre cette aventure ! "