17 Février 2021 - 10h31 • 18516 vues

Partager

Article

Ce matin à la vacation de 10h, Alexia Barrier (TSE - 4myplanet), blessée au dos depuis 48h, revient sur sa navigation des derniers jours quelque peu modifiée à cause de la douleur. 

" Je suis tombée il y a 48 heures et la douleur est toujours là. On ne sait pas encore si c’est musculaire ou cassé. Ce n’est pas facile sur le bateau car j’ai du mal à marcher. Heureusement que la météo était cool et que je n’ai pas eu beaucoup de manœuvres à faire jusque là car je ne peux pas aller à la colonne. Je peux juste utiliser la manivelle de winch. Quand je me déplace sur le pont, je dois marcher à 4 pattes, il faut que j’anticipe beaucoup, donc j’ai la manette du pilote dans la main et je lofe ou j’abat en fonction des surventes. Je suis maintenant à moins de 2 300 milles de l’arrivée, c’est une bonne nouvelle ! J’avoue ne penser qu’à ça, ça m’évite de trop penser à la douleur. 

J’ai une dorsale (zone de vents calmes, ndlr) à traverser et il y aura jusqu’à 35 nœuds maximum au portant et de travers. Je me suis dit que j’allais anticiper les manœuvres en arisant les voiles un peu trop tôt pour ne pas me retrouver à forcer. La météo est fiable, je sais très bien ce qu’il va se passer dans les jours à venir. Tous les jours, je demande à Eole d'être sympa avec moi jusqu’à l’arrivée. Jusqu’à présent, j’avais la toile du temps et ce matin ça a commencé à mollir, mais il y a des grains. J’attends de voir le temps de passage de la dorsale pour savoir si je renvoie un ris ou pas. Mon objectif est quand même d’arriver le plus vite possible pour boucler ce tour du monde et pouvoir me reposer. 

J’ai le moral et j’ai de la chance, beaucoup de gens m’envoient des messages de soutien. C’est juste que parfois ça fait si mal que j’ai envie de crier. En attendant, je m’hydrate, je mange, je trouve des positions confortables, il reste moins de 10 jours, j’y suis presque ! Il y a des moments ou je ne peux pas rester assise car ça touche la colonne vertébrale, donc le mieux c’est d’être dans le pouf ou dans la bannette. J’aménage mon quotidien, je trouve des petites techniques pour continuer à vivre ! "

Alexia Barrier / TSE - 4myplanet