06 Mars 2021 - 15h42 • 27698 vues

Partager

Article

Hier, « Super Happy » Ari Huusela a bouclé sa boucle et a bouclé les boucles. 25 skippers au final auront terminé en émargeant au classement de ce Vendée Globe, et deux femmes formidables auront pris leur courage à deux mains pour, malgré la déception de l’abandon, achever leur tour du monde en solitaire et rejoindre les Sables d’Olonne.

Dans les jours et les semaines qui viennent, le site du Vendée Globe reviendra sur ce qu’il faut retenir de cette 9e édition, exceptionnelle au même titre que les autres, mais différemment. Parce qu’il nous tarde déjà de prendre de leurs nouvelles, nous décrocherons le téléphone pour nous enquérir des nouvelles aventures de nos 33 skippers et des impétrants à la prochaine édition. Les appels, bonne nouvelle, se feront à des heures moins indues.

Au vénérable et inusable doyen de cette édition comme à toutes et tous les autres marins, le Vendée Globe adresse ses remerciements :

Pour leur énergie sans limite,
Pour leur opiniâtreté à surmonter ce qui semblait insurmontable,
Pour leurs formidables compétences maritimes,
Pour leur empathie,
Pour leur empressement à se porter au secours de l’Autre dans des conditions dramatiques ou pour des problèmes de bord,
Pour leur sens de la communication,
Pour leurs mots, vidéos et photos qui ont nourri nos imaginaires pendant 116 jours et quelques heures, et qui n'ont pas véhiculé des valeurs ou des leçons de vie, mais qui ont juste suggéré des attitudes et des vertus à exprimer dans l’adversité. Merci d’avoir proposé l’idée que se porter au secours de l’Autre a du sens ; merci d’avoir soutenu qu’on peut affronter ses propres difficultés en solitaire et rester solidaire.

Merci !
Danke !
Grazie !
Gracias !
Kiitos !
Thank You !
5 You !

La rédaction