16 Novembre 2012 - 18h03 • 2516 vues

Partager

Article

Présenté désormais comme l’un des plus grands événements médiatiques en France et en Europe, le Vendée Globe 2012 vient de franchir une nouvelle étape. Le départ donné le 10-11-12 a en effet été l’objet d’une médiatisation sans précédent !

Durant les trois jours autour départ, entre le 9 et le 11 novembre, KantarSport, organisme indépendant, a mesuré l’impact médiatique généré. Les chiffres traduisent une impressionnante montée en puissance de l’événement : chaque Français a été exposé en moyenne 11 fois à une information relative au départ du Vendée Globe, soit 4 fois par jour.

Cette augmentation de la médiatisation du Vendée Globe est notamment due à l’exceptionnelle couverture télé dont a bénéficié la course sur ces trois journées. Si l’on considère uniquement les tranches d’information des cinq principales chaînes (TF1, France 2, France 3, Canal+ et M6), presque 3h30 d’antenne ont été consacrées au Vendée Globe, un record. Sans oublier les chaînes qui ont couvert le départ en continu pendant plusieurs heures, comme i>TELE, BFMTV, LCI ou encore Sport+. 18 chaînes, dont 7 à l’international, ont diffusé en direct le départ, contre six en 2008 (France 3, TV Vendée, TF1, LCI, Eurosport et TSR). S’agissant de la presse écrite, c’est sans surprise la PQR (presse quotidienne régionale) qui offre la plus grande couverture à l’événement. S’agissant des radios, elles étaient quasiment toutes au rendez-vous, avec des émissions en direct, des reportages en continu et un suivi permanent de l’événement.

Bruno Retailleau, Président du Vendée Globe, a tenu à souligner : « Lorsque j’ai découvert que Plantu utilisait le Vendée Globe dans ses dessins pour la Une du Monde, j’ai su que nous avions créé l’événement. Le Vendée Globe vient de tourner une nouvelle page, le challenge qui nous attend pour les prochaines éditions sera de lui donner une résonance mondiale ».

Explication de l’impact médiatique par KantarSport : Avec 1 166 UBM * sur les trois premiers jours - la veille, le jour du départ et le lendemain - l’édition 2012 révèle une progression de 119% (532 UBM en 2008, 692 en 2004). Pour mémoire l’édition 2008 du Vendée Globe avait généré 7 246 UBM sur l’ensemble des quatre mois de course.

 

* L’UBM (Unité de Bruit Médiatique) est un indicateur composite qui intègre l’espace rédactionnel (en pages ou en minutes) consacré à un sujet et l’audience du media qui véhicule cette information sur la cible 15 ans et plus. Ainsi 1 UBM correspond à 1% de la population potentiellement exposé à une page ou une minute d’information sur un sujet dans les médias.