14 Décembre 2012 - 21h31 • 2796 vues

Partager

Article

Grâce aux satellites et à internet, les skippers du Vendée Globe sont en mesure de joindre la terre et d’être contactés à n’importe quel endroit dans le monde.

Leur premier outil de communication est le téléphone satellite Iridium qui, comme son nom l’indique, est un téléphone fonctionnant grâce au réseau de communication satellitaire. Il est le plus performant lorsqu'il est utilisé en extérieur avec une vue sur le ciel plus ou moins dégagée et sa vitesse de transfert des données est assez faible. Il n’est donc pas le plus approprié pour une utilisation avec le bateau en mouvement.

L’autre moyen est de passer par internet, par l’intermédiaire d’un terminal fixe maritime. Il s’agit de terminaux utilisant les réseaux satellitaires Inmarsat et Iridium. Les skippers du Vendée Globe utilisent deux des terminaux les plus récents : l’Open Port (ensemble de huit téléphones Iridium qui partagent les fichiers et les envoient en paquets) et le Fleet Broadband. La vitesse de ces deux équipements est supérieure à celle du téléphone satellite et ils peuvent être utilisés en navigation. Ils nécessitent l’installation d’une antenne extérieure omnidirectionnelle sous radôme étanche et d’un terminal à l’intérieur, et ont à la fois la fonction « voix » (téléphone) et « data » (emails, internet).