En continu

15 Février 2021

09:53
Brève

Message du bord de Miranda Merron

"Probablement mon dernier lundi matin au bureau sur cette course particulière. Le vent est instable en force et en direction, ce qui nécessite un réglage constant du pilote automatique. Le front froid passera ce soir, presque certainement après la tombée de la nuit pour rendre la chose plus excitante. Il y a quelques bateaux de pêche dans les environs. Il reste 320 milles jusqu'au goulet d'étranglement de la navigation qu'est le DST (dispositif de séparation de trafic) interdit du cap Finisterre.

Miranda Merron, Campagne de France

14 Février 2021

11:22
Brève

Message du bord de Miranda Merron

"Les nuits sont longues, il commence à faire frais, il fait gris et il y a du crachin. Il y a toujours une longue houle de nord-ouest.

Campagne de France se rapproche de l'Europe de plus en plus. Je n'ai pas pu faire du nord plus tôt à cause de cette dépression monstrueuse au milieu de l'Atlantique, et je dois me méfier car il y en a une autre est en approche. Je serai bientôt plus proche des côtes et donc du trafic et des bateaux de pêche. Je vais devoir accroître ma vigilance dans les prochains jours."

 

Miranda Merron / Campagne de France

13 Février 2021

17:20
Article

Pourvu qu'elles soient douces

Didac Costa (One Planet One Ocean) est en passe de boucler son deuxième Vendée Globe consécutif : il est attendu entre 19 heures et 22 heures. Clément Giraud, les quatre autres marins encore en course et les deux navigatrices hors-course commencent à beaucoup penser aux Sables d’Olonne. Mais les pensées affluent : il est temps de ne pas oublier de profiter, encore un peu.

12 Février 2021

11:22
Article

Miranda Merron : "Une houle de nord-ouest monstrueuse"

La navigatrice britannique à bord de Campagne de France, positionnée dans le sud de l'archipel des Açores, doit affronter une grosse dépression. Elle nous envoie ce message du bord.

10 Février 2021

16:30
Article

Le quatre à la suite

Ils ont déjà bravé les tempêtes, la pétole, les galères et la solitude. Désormais, ils vont affronter le froid et les températures négatives venues de la terre, mais ça n’aura aucun impact sur leurs émotions. Quatre skippers sont attendus aux Sables d’Olonne ce jeudi (Arnaud Boissières, Kojiro Shiraishi, Alan Roura et Stéphane Le Diraison) et ils seront vite rejoints par Pip Hare. Pour ceux-là comme pour les autres encore en course, l’idée de s’élancer à nouveau au Vendée Globe, dans quatre ans, fait déjà son chemin.

Chargement ...

Fin de la liste

Pas de contenu disponible