Armel TRIPON L'OCCITANE EN PROVENCE

Armel TRIPON

1ère participation

FR

45 ans

Nantes

C’est au centre nautique des Glénans qu’Armel Tripon fait ses classes : stagiaire, puis moniteur, avant de mettre le cap sur le Brevet d’État Voile. Son premier fait d’armes, la victoire sur la Mini-Transat en 2003, le propulse sur le circuit Figaro, qu’il quitte pour retrouver le large en Class40 avant une première incursion en IMOCA. Avant de revenir briguer le Graal du Vendée Globe, Armel s’est offert encore un nouveau pas…

Palmarès

Portrait

Armel TRIPON

C’est au centre nautique des Glénans qu’Armel Tripon fait ses classes : stagiaire, puis moniteur, avant de mettre le cap sur le Brevet d’État Voile. Son premier fait d’armes, la victoire sur la Mini-Transat en 2003, le propulse sur le circuit Figaro, qu’il quitte pour retrouver le large en Class40 avant une première incursion en IMOCA. Avant de revenir briguer le Graal du Vendée Globe, Armel s’est offert encore un nouveau pas de côté en décidant de concourir en Multi50. Un passage éclair qui s’est soldé par une victoire sans appel dans la Route du Rhum 2018. Pour ce père de famille qui se revendique parfait autodidacte, l’accumulation des expériences les plus diverses est la meilleure des garanties pour être en situation de performance au départ des Sables-d’Olonne.

Et puis il y a ses choix. Comme celui de sortir des sentiers battus avec, pour construire son monocoque, le choix du chantier Black Pepper ©, spécialisé dans les voiliers de croisière haut de gamme et pour qui la création d’un prototype pour le Vendée Globe a été une première. L’architecte, c’est Sam Manuard, talentueux dessinateur de Minis et de Class40 qui tiennent le haut du pavé. Cette association originale est bien dans la manière de fonctionner d’Armel Tripon qui a toujours privilégié des parcours où on ne l’attendait pas forcément.

Monocoque IMOCA

L'OCCITANE EN PROVENCE

Armel Tripon, Samuel Manuard et le chantier Black Pepper© ont frappé les esprits. L’équipe est partie explorer la voie du "scow" qui, jusqu’ici, faisait les beaux jours de classes comme les Minis ou les Class40 avec leurs avants arrondis. L’idée : disposer d’un bateau plus facile, notamment aux allures portantes dans le Grand Sud où l’étrave volumineuse devrait permettre de surfer sans difficulté les vagues et éviter les tendances à l’enfournement. Une voie audacieuse et prometteuse.

L'OCCITANE EN PROVENCE

  • Numéro de voile : 2
  • Architecte : Samuel Manuard
  • Chantier : Black Pepper©
  • Date de lancement : 31 Janvier 2020
  • Longueur : 18,28 m
  • Largeur : 5,50 m
  • Tirant d'eau : 4,50 m
  • Déplacement (poids) : 7,8 t
  • Nombre de dérives : foils
  • Hauteur mât : 28 m
  • Voile quille : acier forgé
  • Surface de voiles au près : 270 m2
  • Surface de voiles au portant : 535 m2

Contact presse

Virginie Bouchet

vbouchet@oconnection.fr

06.76.09.63.18

Suivez Armel

VENDEE LIVE : rendez-vous tous les jours à 12h30 (en français) et 13h30 (en anglais) - VENDEE FLASH : rendez-vous tous les jours à 18h15 (en français) et 18h30 (en anglais)